Les répétitions, le travail de l’ombre

Le spectacle, en théâtre du moins, est le résultat flamboyant d’un effort assidu et acharné fait dans l’ombre. Le metteur en scène, accompagné de son assistant et des comédiens, passe en moyenne 110 h dans leur local de répétition à placer et peaufiner chaque scène. Ce temps est nécessaire pour éprouver les idées de mise en scène et permettre aux comédiens d’intégrer la vision artistique proposée, le texte, les intentions, ainsi que l’attitude et la façon d’être de leur personnage.

Cet espace de répétitions, en huit clos, permet l’essai et l’erreur en vue de créer un spectacle qui charmera son public dès la première représentation. Tout se doit d’être réfléchi et testé. Souvent en fin de parcours de répétitions, les artistes ressentent un fort besoin d’avoir le pouls d’un auditoire. Alors, il n’est pas rare qu’ils invitent quelques personnes à assister à leur travail en développement. Ce besoin se fait surtout sentir lorsque l’on crée une comédie,  car il vient un moment où l’on a besoin d’être nourri par les rires d’une assistance.

Une fois les éléments plus techniques intégrés (rythme, parole, mouvement, relation avec ses partenaires de jeux, voix et posture du personnage)… Il ne reste plus qu’à s’amuser et partager avec le public!

 

 

Publicités